L’opéra comme une histoire d’amour

Première édition, premier rendez-vous, première rencontre entre un public et son festival.

S’il puise ses sources dans le théâtre antique et les mystères médiévaux, on considère généralement que l’opéra est né à Florence à la fin du XVIe siècle, lors des fêtes somptueuses données à l’occasion des mariages des Médicis. Mais c’est lorsqu’il sort des cénacles intellectuels pour s’afficher dans les théâtres lyriques que commence une longue histoire d’amour entre le grand public et l’opéra, ce spectacle total où tous les arts se conjuguent pour faire jaillir une émotion puissante.

L’opéra fait partie de notre culture depuis plusieurs siècles. Pourtant, comme tous les spectacles vivants, il connaît aujourd’hui un déficit de spectateurs, situation bien compréhensible à l’heure où les écrans qui peuplent notre quotidien nous permettent de visionner à tout moment une multitude de divertissements. L’opéra souffre en outre d’une image faussée : celle d’un art élitiste, ennuyeux, dépassé, enfermé dans des codes ridicules. Pourtant, des générations de jeunes interprètes – chanteurs, chefs d’orchestres, metteurs en scène – se succèdent, toujours prêtes à partager avec le public d’aujourd’hui leur passion pour cet art exigeant et exaltant.
Au moment de créer ce festival, c’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers eux, afin de construire une programmation guidée par des critères clairs: des œuvres en français dans leur grande majorité et des spectacles « petite forme » adaptés au Théâtre Jean Piat, pour proposer au public une rencontre intime avec un art total.


Né de la volonté d’élargir et renouveler le public du spectacle vivant en général et plus particulièrement celui de l’opéra, condition sine qua non de sa pérennité, Canet Lyrique aura à cœur de faire rimer opéra avec jeunesse, modernité et proximité.

Télécharger la programme du festival
Karim Arrim
Directeur et fondateur